Paris est une fête

PARIS EST UNE FETE d'Ernest HEMINGWAY
PARIS EST UNE FETE

Paris est une fête d’Ernest Hemingway, publié en 1960,  je ne l’avais jamais lu.

Surviennent les événements tragiques du 13 novembre et cette volonté de Daech de toucher la France dans ce que cet état islamique déteste le plus, à savoir le bonheur de vivre ensemble, de partager, de rire, de s’amuser, bref de faire la fête.

Comme beaucoup d’entre nous, je suis révoltée et sidérée par la violence de ces attentats, par ces images de guerre, par ce que cette violence d’aujourd’hui nous annonce pour demain. Oserai-je encore prendre un verre en terrasse, oserais-je retourner assister à un concert, oserais-je reprendre le cours de ma vie d’avant ?

Sur l’instant, je suis incapable de répondre à ces questions, paralysée de peur par l’horreur de ces attentats, dont les TV et radios relayent inlassablement les commentaires et les images.

Et puis Danielle, apparaît sur l’écran. Son cri de révolte contre ces crimes me bouleverse. Que Paris reste la ville des lumières, de la joie de vivre et du partager ensemble, de la tolérance, de la fraternité. Danielle nous engage  à lire une fois, deux fois, trois fois l’ouvrage d’Ernest Hemingway Paris est une fête qui décrit si bien ce Paris du bonheur de vivre.

Danielle - Place de la république

Danielle – Place de la république

Ce cri de révolte, poussé par une dame de 77 ans, est un rappel à ce que fut notre histoire au cours de laquelle nous avons forgé nos valeurs. Il n’est pas si surprenant que ce soit Danielle qui nous le rappelle. Toute sa vie, Danielle a eu des combats fondateurs de ces valeurs : l’émancipation des femmes, la lutte contre le racisme et la xénophobie. Aujourd’hui encore, elle contribue par son action à porter ces valeurs hors de nos frontières et ce au sein de différents mouvements tels que Parcours d’exil, SOS Africaines en danger, et Prisonniers sans frontières.

La sincérité de son cri à un fort retentissement. Très vite, le livre est en rupture de stock. Français, européens, Américains le recherchent dans les librairies. Lire Hemingway devient un acte citoyen, une réponse à la barbarie, un acte de résistance. Quelques exemplaires sont vite déposés devant le Bataclan et devant les autres scènes de cime. Dieu, je l’ai aimé Danielle. Elle avait raison, nous devions tous répondre en ne changeant en rien nos habitudes, en restant une terre d’accueil et de tolérance, en continuant à aimer Paris, ses terrasses de café, ses salles de concert, ses stades de foot. Nous devions continuer à aimer la vie à y croquer à pleine dents.

Ce ne serait pas facile mais lire Hémingway pourrait peut être m’aider à dépasser cette peur et retrouver ce que j’aime le plus dans Paris, son insouciance et sa légèreté.

Paris est une fête : Le pitch

Paris est une fête est une oeuvre  d’Ernest Hémingway écrite entre 1957 et 1960, sur ses débuts d’écrivain dans les années 20 à Paris. Avec Hardley Richardson, son épouse, ils découvrent le Paris des petits bistrots et restaurants où il fait bon s’asseoir autour d’un verre, cheminent dans les quartiers fréquentés par les artistes peintres, poêtes, auteurs débutants ou confirmés. Ainsi rencontre t-il la collectionneuse Gertrude Stein, le poête Ezra Pound, les auteurs James Joyce, Francis Scott Fitzgerald et bien d’autres encore.

Paris est une fête

Paris, je t’aime

Paris est une fête : L’Avis d’Annie

Ce livre n’a pas seulement Paris comme toile de fond, mais chacune des rencontres d’Hémingway est le prétexte à une découverte de Paris qui contribue à les rendre  magiques. Hemingway débute dans sa carrière d’écrivain et décide d’abandonner son job de journaliste pour se consacrer à l’écriture d’un premier livre. Avec Hardley, son épouse, ils vivent sous les toits dans le quartier de St Germain, vivent de peu, mais sont profondément heureux. Paris s’illumine sous leurs regards de jeunes amoureux. Ce Paris c’est celui que j’aime. Des rues qui vous mènent partout et nul part tant le plaisir, le bonheur de marcher suffit sans qu’il soit nécessaire de se rendre dans un lieu précis. Et c’est ainsi que Paris s’offre à vous sans retenue. Au détour d’une ruelle, d’un escalier, d’une petite place ombragée, ce sont de brefs moments de félicité renouvelés qui remplissent votre coeur à jamais de souvenirs inoubliables.

Cette magie, Hemingway la retranscrit merveilleusement bien plus de trente ans après avoir vécu ces instants.

Ernest Hemingway

Ernest Hemingway

Danielle a mille fois raisons. Paris est une fête, ode au bonheur de vivre, nous montre combien ces assassins envahis par la haine, la rancoeur, la jalousie, sont passés à côté du bonheur de vivre dans cette capitale qui s’offrait à eux comme à tout autre. Brandir ce livre, le lire, c’est aussi poursuivre notre découverte de Paris, c’est renoncer à se replier sur nous mêmes, c’est revendiquer notre droit à être heureux sans aucune culpabilité, dans le respect des autres sans distinction de couleur, d’origine ou  de religion.

 

Editeur folio :

Crédit photos : whyfrance.tumbir.com   BFM TV posistivr.fr  france 24.com

3 Comments

  • Annie L dit :

    Ma prochaine lecture ! Cela donne envie de ressentir les mêmes émotions qu’Hemingway !!!!

  • Béatrice dit :

    Paris est une fête, Ce livre est un bel hommage à cette ville où je suis née j’ai retrouvé ce que l’on ressent dans la plus belle ville du Monde, en marchant sans but, juste pour le plaisir et J’ai tellement adoré la faire découvrir à celle que j’ai tant aimé…et pour cela ni rien, ni personne ne nous l’enlèvera notre Paris en Fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *