ASA EN CONCERT

ASA
ASA

ASA en concert : une fléche en plein coeur

Ce 21 mars, je devais être à St Malo pour assister au spectacle de la plus grande marée du siècle. Et puis, une amie vient avec deux billets pour le concert d’ASA (prononcer Asha). Je ne veux pas la décevoir et l’amitié vaut bien une grande marée fut-elle celle du siècle.

Un Tsunami d’émotions,

Et combien mon choix fut judicieux. Ce n’est pas à une grande marée que j’ai assisté mais à un tsunami d’émotions. J’ai été submergée, envahie,  par le talent de cette Nigérienne. Elle m’a embarquée dans son univers pop, pop rock, soul, folk sans réserve, sans limite. Au rythme de son répertoire, je suis passée par la joie, la gaieté, la tristesse, la nostalgie. J’étais portée par sa musique, par ses syncopées, je ne décidais plus de rien, elle m’emportait.

ASA est une singer songwriter,

Ces influences sont multiples. C’est une artiste internationale et cela se ressent dans son écriture. Difficile de la classer si ce n’est pas son talent. ASA compose et interprète ses musiques aussi aisément à la guitare, qu’au clavier et nous régale d’un solo de trompette. Quant à la batterie, elle suit cette artiste dans un pas de deux qui ne cesse de nous surprendre tout au long du concert. Ses musiciens, excellents, mais la patronne sur scène c’est ASA.

La tristesse de titres tels que Bed of Stone (de son album éponyme), Dead Again ou Satan be gone sont compensés par le très africain Society et l’efficace Situation. Que dire d’Eyo qu’elle fait reprendre pas la salle dans un délire de bonheur. Et So Beautiful, cette chanson dédiée à sa mère qui dégage une émotion rare.

Et cet humour,

Jamais absent, ses clins d’oeil à un public conquis. Ainsi Marc, qui lui demande de lui dédier une chanson devient son miroir pendant le concert. Régulièrement, elle l’interpelle, soulevant les rires, les sourires, l’émotion. En cet instant, nous sommes tous Marc.

ASA chante avec son corps et danse avec sa voix,

Car ASA n’est pas seulement une chanteuse, c’est aussi une grande show-woman. Sa danse c’est l’afrique que rythme la batterie en folie. Et nous dansons avec elle, à la manière d’un derviche nous perdant dans ses envolées.

J’ai chanté, j’ai dansé avec elle et ce matin encore j’en rêve.

L’Avis d’Annie : *****+

 

Site ASA

 Crédit photo : TourainePhotos-Antony Barroux

8 Comments

  • Mireille Laroche dit :

    Un bon concert ouvre effectivement beaucoup plus la tĕte qu ‘une grande marée…
    Je ne connaissais pas cette artiste
    mais ta critique donne envie de mieux la connaitre ,à défaut de scène ,un cd me permettra de juger.

  • Aurélie dit :

    Tu m’as convaincue! Je vais rapidement me renseigner sur ses dates de tournée. Merci pour la découverte!

  • Allouche dit :

    Quel article ! Quel coup de coeur ! Suis également curieuse de découvrir cet artiste.

  • Annie L dit :

    Quelle palette d’émotions, de vibrations…!!! Entendre sa voix !!! S’envelopper de son énergie et partir avec elle dans les voyages de son univers musical et vouloir que cela dure, dure !!!! Moment fantastique !!!! Merci ASA !!!
    A voir absolument en concert !!!!!

  • BOTTIN-LECOQ MARIE-CLAUDE dit :

    Très bel article.
    Tu contes ce concert avec tant d’émotions, tant de tempos.
    A défaut d’être envoutée par le concert d’ ASA……………….je suis envoutée par quelques vibrations de ce concert qui me parviennent.
    Merci à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *