LA VERITE SUR L’AFFAIRE HARRY QUEBERT

La Vérité sur l’Affaire Harry Québert de Joël Dicker paru aux Editions Le Fallois/poche, est un roman de plus de 800 pages  et pourtant vous regretterez de l’avoir terminé si vite tant il vous tient en haleine.

Est ce un effet du hasard si ce livre est lui aussi couronné par le Goncourt des lycéens ou ai-je une passion particulière pour les Prix de  cette académie ? Partons pour le hasard sachant que c’est sur le conseil d’une lectrice rencontrée dans la librairie que je me décide à le choisir.

La Vérité sur l’affaire Harry Quebert est le second roman de Joël Dicker (écrit en français), jeune auteur américain déjà largement récompensé en France pour ses deux premiers livres (Grand Prix de l’Académie Française et prix de la fondation Bleustein-Blanchet)

La vérité sur l’affaire Harry Québert : le pitch

Nous sommes dans une petite ville  du New Hampshire au bord de la mer à Aurora. Le samedi 30 août 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans est portée disparue après avoir été vue ensanglantée, en bordure de forêt, par le seul témoin qui sera assassiné dans la même journée. Malgré d’importantes recherches, les différentes polices échoueront à retrouver la trace de Nola.

Trente trois ans plus tard, le corps de Nola est découvert dans le jardin d’un grand écrivain, Harry Québert, professeur en littérature, auteur à succès et notamment en 1976 d’un best-seller considéré comme le roman majeur du siècle « les Origines du Mal ». Près du corps de Nola, les policiers découvrent dans sa sacoche le manuscrit dactylographié des « Origines du Mal ».

Quel est le lien entre Nola Kellergan et Harry Québert ?

Harry est-il coupable du meurtre ? Si Harry a tué et enterré Nola, pourquoi Nola avait elle le manuscrit dans son sac ? Marcus Goldman, écrivain à succès lui aussi, devenu l’ami d’Harry Québert au cours de ses études de littérature, décide d’apporter son concours à la police pour innocenter Harry dont il ne peut croire à la culpabilité.

L’enquête de Marcus va se dérouler sur deux périodes : 1975 et 2008. Pour connaître la Vérité sur l’Affaire Harry Québert, il va lui falloir reprendre l’enquête initiale, apprendre qui est Nola, retrouver les protagonistes, les policiers, les amis de Nola et d’Harry, les divers témoins…..

L’Avis d’Annie : la Vérité sur l’Affaire Harry Québert *****

La Vérité sur l’Affaire Harry Québert n’est pas seulement un roman policier, il nous décrit à merveille les affres de la création d’un auteur, la peur de la page blanche, l’ambition d’être non seulement un bon auteur mais aussi un auteur à succès. Harry est le modèle de Marcus. Saura t-il un jour produire un chef d’oeuvre comme celui d’Harry Québert ? Marcus est le fils spirituel d’Harry qui veut lui transmettre sa connaissance et les règles de vie pour espérer devenir un grand auteur. Il a foi en Marcus, il est sûr de son talent mais ne redoute t-il pas dans le même temps que l’élève dépasse le maître ?

Ce mélange des genres (policier et roman à thème) ajoute au climat angoissant dans lequel se déroule cette enquête. Les multiples rebondissements, les fausses pistes, cette victime aimée de tous, nous déroutent. Nous suivons Marcus pas à pas, cherchant comme lui le coupable parmi les différents protagonistes : le père et la mère de Nola,  Elijah Stern le riche héritier, Luther Caleb le chauffeur de Stern, Jenny serveuse comme Nola au  Clark’s (le snack d’Aurora) et  follement amoureuse de Harry.

J’ai dévoré La Vérité sur l’Affaire Harry Québert, j’ai mené l’enquête avec Marcus, je ne l’ai pas lâché une seule seconde, et j’ai dû attendre la dernière page pour découvrir le coupable !

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *