KINGSMAN

Kingsman ou comment l’élite du renseignement britannique est recrutée pour protéger le monde libre et le sauver du chaos !

Après le plombant Birdman, j’éprouvais un urgentissime besoin de prendre un grand bol d’air et surtout autre que New-yorkais. Ceux qui ont lu mon post sur Birdman comprendront (Pour les autres, je leur en conseille la lecture). Et pour cela, quoi de mieux que de se rendre dans cette vieille Angleterre, valeur sûre pour ceux qui désirent se distraire avec l’élégance, l’humour et l’efficacité so  british. Je ne fus pas déçue.

Kingsman, film parodique, c’est à la fois Kill Bill matiné de Golfinger, de Chapeau melon et Bottes de cuir et d’Amicalement vôtre ou l’inverse si vous préférez. Mais oui, trois films voire quatre pour le prix d’un seul billet !

La distribution de Kingsman :

En tête de la distribution, parfaite par ailleurs, un Colin Firth dans le rôle d’Harry Hart au mieux de sa forme : imaginez un agent secret logeant chez le tailleur de l’aristocratie londonienne, portant costume 3 pièces avec pour accessoires quotidien parapluie pare-balles, chaussures à lame acérée et rétractable, stylo transformable en arme du 21ème siècle, bref un nouveau 007 mais de l’époque Sean Connery ou Brett Sinclair corrigeant et accessoirement tuant  les horribles méchants tout en préservant le pli de son pantalon, tout en maintenant fermé son veston croisé, et le tout sans qu’un seul cheveux ne dépasse.

Taron Egerton dans le rôle d’Eggsy ( le Danny Wilde…..un peu de culture télé !), jeune recrue qu’Harry Hart décide de prendre sous son aile et de le former à la rude mais tellement noble école des Agents Secrets, nous entraine dans cette guerre du second millénaire.

A eux deux et avec l’appui des services de Kingsman, ils vont sauver le monder en affrontant le très méchant Valentine (interprétation délirante de Samuel.L. Jackson) et son adjointe la non moins inquiétante Gazelle dont Sofia Boutella nous livre une terrifiante interprétation.

Mais Kill Bill et Tarentino dans tout cela. J’y arrive, j’y arrive. Gazelle, c’est la tueuse aux jambes d’Oscar Pistorius qui ferait pâlir de jalousie Uma Thurman. Je n’en dis pas plus, je vous laisse apprécier vous même la symphonie meurtrière dans ce combat qui oppose Eggsy et Gazelle.

L’Avis d’Annie : *****

Quel bain de jouvence : aucun état d’âme, le devoir, rien que le devoir et la satisfaction du devoir ….accompli. Je lui décerne la palme d’or du meilleur anxiolytique, le César de l’anti dépresseur et bien sur l’Oscar du meilleur film étranger.

Bref, j’ai passé un excellent moment. Je me suis beaucoup amusée. Bien sur, devant tant de cadavres, j’ai poussé quelques oh mais je me suis très vite reprise, c’étaient des méchants…….

Je lui mettrai 4 étoiles

  • Sorti le : 18 février 2015
  • Réalisateur : Matthew Vaughn
  • Acteurs : Colin Firth, Taron Egerton, Samuel L Jackson, Sofia Boutella
  • Nationalité : Britannique

1 Comment

  • Annie L dit :

    Ça c’est du cinéma !!!!
    Petillant ! Des bons, des méchants, un bon scénario, cascades superbement explosives – tellement trop !!!!
    Colin Firth superbe
    Très bon moment !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *